Archives quotidiennes :

Mardi 15 mai 2018 à 20h30 – La Verrière (Le Scarabée)

Rencontre – LA LIBERTÉ DU TRAVAIL. POUR UNE POLITIQUE DU TRAVAIL
VIVANT
avec Thomas Coutrot, membre d’Attac, économiste, spécialiste des
questions du travail et de la démocratie.
Contre les « réformes » néolibérales du travail, on a raison de se révolter. Mais
défendre les acquis le dos au mur est insuffisant. Nous avons besoin d’un souffle
nouveau, d’un imaginaire mobilisateur, d’un «avenir « désirable ». La « liberté »
du travail» pourrait en constituer un pilier.
Sous le joug financier, notre travail est en train de détruire notre monde commun.
Souffrance au travail et destruction écologique ont la même source: une
organisation néo-taylorienne du travail entièrement soumise au rendement
financier du prochain trimestre. Cette machine à extraire le profit écrase le travail
vivant : celui qui mobilise notre corps, nos sens, notre intelligence, notre
sensibilité, notre créativité, notre empathie et fait de nous des êtres humains. Elle
en fait un travail mort qu’on standardise, qu’on numérise, qu’on automatise, qu’on
délocalise, qu’on transforme en chiffres, en indicateurs, en ratios financiers et
finalement en capital accumulé.
Le taylorisme est une politique du travail mort qui détruit la démocratie. Nous
avons besoin d’une politique du travail vivant.